Centre de Littérature de Jeunesse
de Bruxelles

 

 J'aime lire dès la maternelle 2008-2009 - JML

Sous-titre : « En avant la musique ! »

Thème : La musique dans les livres pour la jeunesse

Public cible : Les enfants de la troisième année de l ‘enseignement maternel : 5-6 ans


CINQ AXES POUR L’ENSEMBLE DU PROJET :

1. Axe lecture dans les classes (spécifique aux Mamies et Papys)

Lire avec mamie et papy !
Un appel aux retraités sera fait pour transmettre aux enfants le plaisir de la lecture.

Plaisir de lire
Lire avec mamie et papy !  est un programme d’ouverture à la lecture et à la solidarité intergénérationnelle organisé dans l’enseignement maternel de la Ville de Bruxelles.
A la demande de l’enseignant et en cohérence avec le projet d’école et les pratiques pédagogiques, des retraités bénévoles offrent une partie de leur temps libre aux enfants dans les classes. Le but est de stimuler le goût de la lecture et de favoriser l’approche de la littérature de jeunesse. La variété de l’illustration et le thème sont le fil conducteur de la sélection des ouvrages. Trois ouvrages sont sélectionnés et proposés en mettant l’accent sur la qualité de ouvrages et se rapportant au thème de la musique. Les mamies et papys devront les lire et /ou les raconter à l’ensemble de la classe. Ensuite, ensemble, les classes voteront pour le livre préféré.

Sensibilisation à l’animation
Suite à l’appel lancé auprès de retraités bénévoles, une sensibilisation est proposée par une animatrice professionnelle. Cette sensibilisation permettra de fixer les conditions d’adhésion au projet et de les guider dans les techniques d’animation. Cette sensibilisation sera aussi proposée aux futurs enseignants de la catégorie pédagogique de la Haute Ecole Franscico Ferrer.

Plaisir de partager
Des séances de lecture seront ainsi organisées dans chaque classe participante durant la période de novembre 2008 à décembre 2008, dans une démarche axée sur le plaisir de lire et la rencontre entre les générations.

2. Axe créativité (spécifique aux enseignants)

Les animations présentées par les mamies et les papys contribueront à donner l’impulsion à la créativité des enfants.
Les enseignants proposent une réalisation en rapport avec le thème et les histoires lues aux enfants (de janvier à la mi-mars 2009).
Des étudiants normaliens (section maternelle de la catégorie pédagogique de la Haute Ecole Francisco Ferrer) encadrés par leurs enseignants accompagnent la découverte des livres dans différentes classes participantes.

3. Axe exposition (spécifique aux bibliothèques)

Pour créer des synergies, les bibliothèques proposeront une exposition de livres sur le thème de la musique et celle-ci sera enrichie par les créations des classes participantes.

Dates et lieux :
Avant le congé de Pâques - du lundi 23 mars 2009 (vernissage à 12h30) au vendredi 03 avril 2009 inclus.
Bibliothèque Principale de Bruxelles 2
Espace culturel de la Bibliothèque (Place Bockstael)
Après le congé de Pâques - du jeudi 23 avril 2009 au jeudi 07 mai 2009 inclus.
Bibliothèque Principale de Bruxelles 1
Salle du 3e étage du Centre culturel des Riches-Claires

Réalisation :
Les bibliothèques de la Ville de Bruxelles
Les écoles maternelles de la Ville de Bruxelles

Animations :
Les bibliothèques proposeront une visite-animation de l’exposition qui tournera autour des jeux, des objets et des histoires. Les mamies et les papys sont les bienvenus pour assister aux visites.
Heures d’ouverture de l’exposition
Matin : de 9h00 à 12h00 -  Après-midi : de 13h30 à 15h00

4. Axe spectacle (pour tous : enfants, mamies et papys, enseignants)

Du 25 au 29 mai 2009, un spectacle sera offert aux classes participantes et en présence des retraités bénévoles. Le théâtre La montagne magique accueillera un spectacle de conteurs professionnels. Les 10 séances se dérouleront chaque jour de la semaine dans la salle Iota.

Présentation du spectacle : « Courants d’air : Un spectacle de contes au son du violon »
Un violon respire devant nous, animal étrange et bien réel, il chante son air, nous interroge, nous rappelle des souvenirs, nous inspire des histoires.
La conteuse nous guide dans un cheminement ludique et poétique, au pays des musiciens et des enchantements sonores. Il s’agit d’un ensemble de contes intégrant progressivement le son du violon.
Durée du spectacle : 45 minutes.
Entremêler conte et musique
La musique est combinée au récit, sous forme de mélodies et parfois de bruitages. On cherche à privilégier la qualité d’écoute, non la quantité : chaque intervention sonore est mise en valeur. Les morceaux sont en général des compositions dans le style classique. Des airs très simples, une chanson que les enfants peuvent reprendre...
La musique des mots – rimes, jeux de syllabes, refrains – sera mise en valeur et fera écho à celle des instruments. Il ne s’agit pas seulement de réduire la musique à un rôle d’illustration mais de rendre attentif au mystère et à l’émotion qu’elle porte.
Le conte ouvre l’imaginaire des enfants, pour une découverte débridée de l’instrument, de sa matière sonore étonnante, variée.
La musique elle-même ponctue, évoque, met en relation et devient narratrice.
Un motif rythmique tourne la page, une mélodie douce nous révèle la profondeur du mot, une ritournelle dessine un personnage, et l'on s'en rappellera...
Faire découvrir une pratique artistique : la musique 
Les personnages de « Contes en la majeur » apprennent à s’écouter, à jouer ensemble, découvrent les pouvoirs merveilleux de la musique.
La pratique d’un instrument de musique demande du courage, de l’imagination, de l’optimisme.
La musique est un art du partage et de la pratique collective, vital pour faire face à la brutalité de la société. Le conte des Musiciens de Brême développe ce thème de façon frappante. 
Présentation de la conteuse-comédienne : Anne Grigis
Formée à l'Ecole Internationale de Théâtre Lassaad à Bruxelles, Anne Grigis est comédienne depuis 1998 dans la compagnie La Carriole en France, dirigée par Isabelle Tanguy, et plus récemment dans la compagnie Ton und Kirschen en Allemagne.
Ces compagnies, nomades et artisanales, ont en commun la recherche d’un théâtre populaire au sens noble, associant plusieurs disciplines, sur des écritures le plus souvent contemporaines : théâtre, conte, musique, mouvement et théâtre d’objet.
Ainsi, l’utilisation du violon dans les spectacles est-elle devenue récurrente pour Anne Grigis.
Depuis 2005, elle découvre l’immense plaisir de conter pour le jeune public : le Magicien d’Oz, l’Oiseau bleu, et Déambulation en La Majeur, création de la Cie La Carriole. Elle suit des formations à la Maison du conte de Bruxelles et à la Maison du conte de Chevilly-la-rue en France, et crée en 2007 le spectacle présenté ici : Courants d’airs.

5. Axe matinée professionnelle
(spécifique aux enseignants et bibliothécaires)

L’organisation d’une journée professionnelle sur la littérature de la petite enfance sur le thème de la musique. Le public ciblé sont les enseignants du maternel et les futurs enseignants de la catégorie pédagogique de la Haute Ecole Franscico Ferrer, ainsi que les bibliothécaires.

Elle sera organisée le vendredi 29 mai 2009 au Théâtre La montagne magique, sous forme de conférences.


Programme :

- Anne Bustarret : « L’éveil musical d’hier à aujourd’hui »
Un bref panorama resituant les pratiques et les lieux de l’éveil musical ainsi que le rôle des concerts, des disques et des livres-disques.
Femme passionnée, pionnière des discothèques de prêt pour enfants en France, critique de disques (à l’Ecole des Parents, paroles et Musique, France Musique, La Croix, au Monde), formatrice, elle est aussi auteur. Anne Bustarret a écrit différents ouvrages dont La mémoire enchantée : pratique de la chanson enfantine de 1850 à nos jours, La Fureur d’écouter : l’enfant, ses cassettes et ses disques, L’Oreille tendre. Elle est membre de l’Académie Charles Cros.
- Paule du Bouchet sur la production de livres de musique pour les petits.


Organisation

Rôle des écoles
L’enseignant est bien entendu le pivot du dispositif sans que ne pèse sur lui aucune des charges de l’organisation du programme. L’école met à la disposition des retraités un espace accueillant pour l’animation.
Après les animations, les enseignants s’investissent dans un projet de créativité en rapport avec les livres lus aux enfants.
Les enseignants suivront la journée professionnelle inscrite dans le cadre de la formation continuée.

Rôle des bibliothèques

Elles doivent stimuler la synergie « écoles-bibliothèques » par le prêt des livres dans les classes participantes.
Les bibliothèques réaliseront l’exposition sur le thème de le la musique.Rôle de la Haute Ecole Francisco Ferrer
Les étudiants suivront une formation à l’animation des livres proposés. Ils deviendront acteurs du projet en apportant soutien à la création lors de leur stage. Les étudiants participeront à la journée professionnelle.

Rôles de la coordination

  • L’organisation de la journée professionnelle.
  • Le planning des animations.
  • L’appel aux retraités.
  • La sélection des ouvrages.
  • Le contact entre les différents partenaires.

Planning

  • 1. Septembre 2008 : appel aux retraités
  • 2. Octobre 2008 : sensibilisation des retraités et des étudiants de la HEFF
  • 3. De novembre 2008 à décembre 2008 : animations dans les classes
  • 4. De janvier à la mi-mars 2009 : réalisation d’un travail créatif dans les classes
  • 5. Exposition au sein des deux bibliothèques
    Bibliothèque de Laeken : du lundi 23 mars 2009 (vernissage à 12h30) au vendredi 03 avril 2009 inclus. Bibliothèque des Riches Claires : du jeudi 23 avril 2009 au jeudi 07 mai 2009 inclus.
  • Semaine du conte : du lundi 25 au vendredi 29 mai 2009.
  • Vendredi 29 mai 2009 : matinée professionnelle pour les enseignants, les bibliothécaires et les futurs enseignants.

Sélection des trois livres


Olivia et sa fanfare / Ian Falconer, trad. de l’anglais (américain) par Philippe Paringaux / Seuil Jeunesse / 2007 / 15€
Il y a un feu d'artifice ce soir et Olivia imagine difficilement qu'il puisse ne pas y avoir de musique pour accompagner cet événement. Elle décide donc de former un groupe... à elle toute seule ! Avec de l'imagination, des casseroles, les jouets de son petit frère ou encore les bretelles de son père, elle devient une fanfare des plus «retentissantes» ! Mais à l’heure du départ, Olivia n’a plus envie… et va se maquiller pour assister au feu d’artifice. Au retour, dans la maison endormie, c’est la maman d’Olivia qui fera le plus de bruit : Olivia n’avait pas rangé sa fanfare comme elle lui avait pourtant demandé.

 

Le téléfon / Nino Ferrer, ill. de Cécile Hudrisier / coll. Guinguette / Didier Jeunesse / 2001 / 11€
Cécile Hudrisier « illlustre » les paroles du Téléfon de Nino Ferrer : elle crée des scènes à partir d’argile, cordes, collages, papier de bonbon,… ensuite photographiées. Le tout avec un humour qui rend vivants les personnages de la chanson.

 

 

 

 

 

Les trois notes d’Hyppolite Isocèle / Gérard Moncomble, ill. de Barroux / Nathan / 2007 / 12€
Ting-ting-ting, ce sont les trois notes qu'Hyppolite Isocèle joue avec son triangle à chaque concert. Mais il est sûr que personne ne l'entend. Aussi il préfère laisser son triangle pour choisir un autre instrument. Mais lequel ? Contrebasse, trombone, harpe, tout y passe, mais aucun instrument ne veut de lui. Alors qu'il préfère abandonner la musique, c'est tout l'orchestre qui réclame sa présence au concert. Car sans lui et ses trois notes, les musiciens sont perdus...
Comme nous le dit la quatrième de couverture :

Trois petites notes,
ça n'a l'air de rien.
Mais trois petites notes,
voyez-vous,
c'est déjà beaucoup.

 

© CLJBxl - Centre de Littérature de jeunesse de Bruxelles